Histoire
sexy
7

lors d'une conférence internationale sur l'alimentation au Brésil vous devez faire une intervention orale sur les solutions pour nourrir la population mondiale en 2050 préparer votre intervention du prononcé là devant la classe

+0
(1) Réponses
noussamannai

bonjour, Les agronomes et les écologistes  affirment que la Terre est capable de nourrir les 9 milliards d’habitants, qui seront présents en 2050 à condition que les principes suivants soient respectés :Agronomie :Respecter la structure humique des sols en apportant des matières organiques (fumier, compost, mulch, engrais vert).Entretenir les sols par des façons superficielles pour permettre aux milliards de    micro organismes de transformer ces apports humiques, facilitant l’assimilation par les plantes. Bannir les labours profonds, sauf un, tous les cinq ans, en vue de ramener en profondeur  le carbone accumulé en surface. Pratiquer le semis direct où la semence reste à faible profondeur. Revenir au principe de la rotation. Eviter la culture répétée de  la même  plante. Introduire dans la rotation des plantes qui captent l’azote de l’air (légumineuses). Revenir au système d’exploitation «  agriculture- élevage »pour amasser suffisamment de matières organiques. Produire ses propres aliments du bétail. Protéger les sols de l’érosion (banquettes, barrage de pierres etc... Écologie : Nous avons massacré la biodiversité et modifié l’environnement en arrachant les haies pour faciliter les déplacements des engins  agricoles. Il est indispensable de les reconstituer, le long des chemins ruraux et des routes. Elles sont l’habitat indispensable aux oiseaux, aux insectes, aux animaux, au sol et à la végétation herbacée. Respecter la proportion entre les surfaces du terroir agricole et celles qui sont boisées. La forêt absorbe le gaz carbonique. On dit qu’elle est un puits de carbone. En effet, elle stocke celui-ci dans le bois.Pour   la gestion de l’eau, ressource qui devient de plus en plus rare,  l’attention des agriculteurs doit être permanente et efficace.  Récupérer les eaux de pluie tombant des toits .Rechercher les modes d’irrigation les plus économes en eau.La diminution des ateliers hors sol réduira les volumes de lisier atteignant la nappe phréatique. Des stations d’épuration écologiques, à base de roseaux minéralisant les déchets organiques fonctionnent. Voilà , je t'ai donné une partie d'un document que j'ai travaillé avec un ami de ma famille, qui est ingénieur agrocnome et qui s'est beaucoup intéressé au sujet, j'espère que ça te servira

Ajouter une réponse